Questions fréquentes
Voici quelques réponses aux questions pratiques qui nous sont posées le plus souvent:
Pompe et IRM:

 

Le fabricant autorise les IRM avec des pompes implantées
 

Nous recommandons toutefois par mesure de précaution de vider la pompe avant l'IRM et de la remplir avec une solution physiologique

Stimulateurs médullaires ou cérébraux et IRM:

 

En raison du nombre de modèles important et des diverses générations, il faut préalablement contacter le chirurgien qui a implanté le dispositif
 

Nous recommandons en règle générale une mise à zéro complète du dispositif (amplitudes à zéro et arrêt de la batterie) avant l'IRM

Spondylodèse et IRM:

 

Tous les matériaux usuels (titane, peek, carbone, ...) permettent de faire une IRM
 

Suivant les matériaux, les artefacts vont rendre l'image illisible à proximité des implants. Ces artefacts sont inexistants pour le peek et le carbone, acceptables pour le titane, mais catastrophiques pour l'acier.

Aperius et IRM:

 

L'Aperius étant en titane, une IRM est parfaitement réalisable et les artefacts gênent très peu l'interprétation des clichés

Aperius et IRM
Canal lombaire étroit et ergométrie
Canal étroit et ergométrie:

 

Le canal lombaire ne permet pas une ergométrie sur tapis roulant car la claudication neurogène survient trop vite. Sur un vélo, il est par contre possible de monter la puissance sans impact sur le canal étroit car la position ouvre les foramens

Questions pour une anesthésie future
Opérations lombaires empêchant une anesthésie péridurale:

 

  • Canal lombaire étroit

  • Opération pour lipomatose épidurale

  • Hernie discale médiane ou paramédiane (voie classique)

  • PLIF

  • Dérivation lombo-péritonéale

  • Pompe à morphine (administration intrathécale)

Opérations lombaires permettant une anesthésie péridurale:

 

  • Stabilisation dynamique interépineuse (Diam, Aperius, Backjack, ...)

  • Isthmotomie par voie transmusculaire

  • Spondylodèse / instrumentation sans décompression

  • Vertébroplastie